Présentation de la couche lavable « Couds de Cœur »

Le modèle est Breveté

Cette couche est une évolutive :

Grâce à ses pressions, la surcouche va s’adapter à tous les enfants. Pour preuve, les couches «Couds de Cœur » sont utilisées en « structure d’accueil petite enfance » et c’est toujours le même type de modèle qui est utilisé pour chacun des enfants quel que soit son âge et sa morphologie.

C’est une toute en deux :

La partie imperméable mais respirante (la sur-couche) est séparable de la partie absorbante (l’insert). C’est primordial pour l’entretien. En effet, l’insert peut avoir besoin de temps en temps d’un lavage plus intensif, voir d’un décrassage, afin qu’il garde au fil du temps toute sa capacité d’absorption, tandis que la « sur-couche » risquerait de se détériorer prémanturément avec un tel traitement.

Elle est respirante et imperméable :

La surcouche est réalisée dans une matière souple, respirante et imperméable appelée PUL. Ce produit est labélisé « Oeko-tex » qui garantie un textile sain.

Conseils d’entretien des couches lavables

La mise en route :

Avant d’utiliser vos couches lavables, il est recommandé de laver vos inserts (chanvre ou microfibre) 5 ou 6 fois  à 40° pour optimiser l’absorption. 

Lavez vos surcouches 1 fois à 40°.

Le stockage de vos couches sales :

Vous pouvez stocker vos couches directement dans un récipient avec couvercle (pour éviter les odeurs) mais ne pas les y laisser plus de 3 jours avant le lavage. 

La lessive :

Poudre ou liquide ? Peu importe, le plus important est d’éviter la glycérine et le savon de Marseille. Bien respecter les doses de lessive conseillées par le fabriquant. L’adoucissant est à proscrire.

Le lavage :

- La surcouche : de 40° à 90°, pour la planète on préfèrera un lavage à 60° maximum.  Le sèche-linge peut être utilisé de façon occasionnelle en programme délicat.

- L’insert microfibre : de 40 à 60°, le sèche-linge est autorisé mais peu nécessaire étant donné leur vitesse de séchage, en revanche le fer à repasser est à proscrire.

- L’insert chanvre : de 30 à 90°, le sèche-linge et le fer à repasser sont autorisés voir recommandés pour garder la douceur des inserts.

Le séchage :

Le séchage à l’air libre et loin d’une source de chaleur directe est vivement recommandé.

Occasionnellement, vous pouvez utiliser le sèche-linge à basse température sachant qu’un séchage régulier de cette façon et le contact direct avec une source de chaleur peuvent détériorer prématurément vos couches et donc réduire leur efficacité.

Des couches économiques

Le budget couches jetables, peut rapidement monter à 2500 € pour seulement un enfant.

Avec les couches vous investirez une seule fois :

306 € pour 12 couches complètes avec une lessive tous les jours.

408 € pour 16 couches complètes avec une lessive tous les uns à deux jours

510 € pour 20 couches complètes avec une lessive tous les deux à trois jours

A cela il faut rajouter :

100 € pour la lessive l’électricité et l’eau consommées.

60 € pour 10 boites de « Popli » (voile lavable pour récupérer les selles.)

16 € pour un sac de transport pour stocker les couches sales chez la nounou ou autre.

L’économie faite est encore plus importante si vous les utilisez pour un deuxième enfant !

Pour la santé

Les couches lavables en général, ont un réel avantage pour la santé des enfants. Contrairement aux couches jetables elles ne contiennent pas de produits chimiques liés à leur capacité d’absorption car celle-ci est mécanique. Les seuls traces de produits que vous pouvez rencontrer, ce sont les résidus de lessive et ils ne représentent presque rien si le lavage est bien fait.

De plus les produits que nous utilisons pour fabriquer nos couches sont certifiés OEKO-TEX. Le label Oeko-Tex® certifie l’absence de substances indésirables telles que les métaux lourds, les phtalates et tous autres éléments cancérigènes ou allergènes.

Des couches Ecologiques

Pour fabriquer des couches jetables il faut de l’eau, des arbres, des matériaux synthétiques et des substances chimiques.

Cela représente beaucoup de ressources naturelles mises à la poubelle et ce sont des déchets très difficilement recyclables.

Les couches lavables demandent un peu d’organisation, mais une réduction énorme de vos ordures ménagères. C’est d’ailleurs pourquoi des syndicats de gestion des déchets  ménagers, proposent leur aide financière pour l’achat de couches lavables.

Voici quelques exemples :

Mauges communauté : https://www.maugescommunaute.fr/des-services/gestion-des-dechets/vers-le-zero-dechet/couches-lavables/

Sictom Loir et Sarthe : http://www.sictomls.fr/economie-circulaire/nos-actions/202-promouvoir-l-utilisation-des-couches-lavables.html

Baugeois vallée : https://dechets.baugeoisvallee.fr/reduction_des_dechets/couches_lavables.html

Vos questions concernant l’entretien

Comment détacher mes couches ?

Il est malheureusement impossible de garantir que toutes les tâches disparaissent. Pour les inserts un séchage au soleil fera des miracles !

Comment savoir si un insert est encrassé ?

Il est très facile de savoir si votre couche est encrassée, voici quelques signes qui ne trompent pas :

- Les fuites sont de plus en plus fréquentes alors que vous n'aviez pas le problème par le passé.

- Même après avoir été lavées en machine, les couches conservent une odeur d'urine.

- Votre enfant a les fesses irritées alors qu'il ne les avait pas auparavant.

Vous pouvez tester votre couche à l'aide d’une petite cuillère remplie d’eau. Versez l'eau sur l’insert de la couche légèrement penchée. Lorsqu'une couche n'est pas encrassée, l'eau est absorbée très rapidement. Au contraire, si l'eau roule à la surface de la couche, c’est que celle-ci est encrassée. Il vous faudra alors la décrasser.

C’est quoi un décrassage ?

Les résidus de votre lessive, de liniment, d'urine, de crème pour le change, ou le calcaire de l’eau de lavage peuvent encrasser vos couches lavables. Ne vous inquiétez pas ! Il est assez simple de les décrasser. Toutefois un bon entretien de celles-ci vous permet de le limiter quand il se produit

Comment faire un décrassage ?

Pour décrasser les inserts, c'est simple, il vous suffit de les laver à 60 degrés en cycle long, En général c’est suffisant pour le chanvre. Pour les inserts en microfibre, faites les tremper une nuit dans de l'eau tiède avec du percarbonate de sodium avant de les repasser en machine à 60 degrés en cycle long.

Si vous avez une eau calcaire, laissez tremper vos inserts dans de l’eau vinaigrée (1 à 2 verres de vinaigre pour 20 à 30 litres d’eau). Et vos inserts seront comme neufs.

Des conseils pour éviter d’encrasser mes couches ?

Lorsque vous faites vos lessives, quelques bons gestes vous aideront à ne pas encrasser vos couches lavables.

D'abord, en chargeant votre machine, veillez à ce que le linge ne dépasse pas la moitié du tambour.

Utilisez toujours de la lessive. Les boules de lavages, noix de lavages et aimants de lavages ne permettent pas de laver les couches en profondeur. Les couches sont alors encrassées par les résidus d'urine. Attention limitez la quantité de lessive, utiliser trop de lessive serait contre-productif !

Malheureusement toutes les lessives ne se valent pas, choisissez une lessive basique (votre porte-monnaie vous en remerciera), plus elles sont sophistiquées moins les résultats sont convaincants. Celles contenant de la glycérine encrassent les fibres de vos couches. Si vous remarquez que vos couches lavables n'absorbent plus au bout de deux semaines après un décrassage, c'est sans doute qu’il faut changer de lessive. 

Attention ! si vous souhaitez réaliser votre lessive vous-même, le savon de Marseille et la glycérine sont à proscrire !!!